Gary McKinnon, le hacker anglais condamné à 70 ans de prison aux États-Unis pour avoir recherché sur les sites du Pentagone des preuves d’OVNI, dit que le

source

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.