Beaucoup sont les personnes ayant été témoins d’une apparition d’ovni et plus le temps passe, plus ils sont nombreux. Dans cette émission, vous allez entendre des témoignages surprenants concernant ces phénomènes.

L’enquête commence avec l’interview de pilotes d’avions. Depuis 1947, on ne compte pas moins de 3500 pilotes qui ont été témoins d’observations d’ovnis. Jack Krine était pilote pour la patrouille de France quand le 23 septembre 1975, il a vécu un évènement particulier. Il avait 31 ans ce soir-là et vers 23h00, il a fait un entraînement de nuit avec un autre pilote. Au début de l’exercice, il a vu un objet volant ressemblant à un avion de ligne. Il a alerté les contrôleurs au sol, mais ces derniers ne voyaient rien sur les radars. L’autre pilote l’a également vu et les deux pilotes ont commencé à suivre l’appareil. Une fois assez près, ils se sont rendu compte que ce dernier est inconnu jusqu’au moment où celui-ci est parti à la vitesse de la jusqu’au moment où celui-ci est parti à la vitesse de la lumière. Les pilotes ont repris l’entrainement, mais l’objet est réapparu. La traque a recommencé, mais l’engin a de nouveau disparu. Encore aujourd’hui, Jack Krine ne peut pas expliquer ce qu’il a vu. De plus, il a mis plusieurs années avant d’en parler. Par ailleurs, il est sûr que cette chose n’est pas de construction terrestre.

Le 27 juillet 2009, à Saint Julien l’Ars, des habitants ont vu quelque chose d’étrange. Hubert Fourecher fait partie des témoins. Il explique que ce soir-là vers 22h20, alors qu’il est avec un ami dans les champs, il a vu une énorme boule de feu. Ils ont pensé à un crash, mais ils ont rapidement compris que ce n’était pas ça. Il relate que la boule s’est divisée en deux avant de totalement disparaitre. Il est monté à bord de son tracteur pour se rendre à l’endroit où la boule de feu se trouvait. Quand il est arrivé sur le lieu, il a vu un objet en forme de poire juste devant lui. Il a paniqué, car l’objet ne faisait aucun bruit. C’est quelques minutes plus tard que l’engin est parti extrêmement vite. Le lendemain, il en a parlé et s’est rendu compte qu’il n’avait pas été le seul à être témoin de ce phénomène.

Voici la rédaction d’un enfant de 9 ans où il a écrit avoir vu un ovni. Cet enfant a aujourd’hui plus de 30 ans et s’appelle Cyril Capsula. Il explique que le 11 novembre 1980, alors qu’il était en voiture avec ses parents le soir, ils ont vu une forte lumière juste devant eux. Le père a arrêté la voiture et la mère a dit que cela était un ovni. Cyril était effrayé, mais il a observé l’engin. Il le décrit d’une forme allongée et au bout de quelques secondes, il est parti très vite et sans aucun bruit. Une fois rentré, le père a prévenu la gendarmerie. Le 18 juillet 2011, Cyril a de nouveau été témoin d’un phénomène particulier. En effet, avec un ami il a vu une multitude d’ovnis dans le ciel. Par la suite, il a tenté de trouver une explication à ce qu’il venait de voir, mais en vain. Il a relaté son expérience au Geipan.

C’est à Toulouse que se trouve le Geipan où les membres enquêtent que les phénomènes ovnis depuis plus de 40 ans. Ils étudient tous les témoignages. Murielle Richard fait partie de cette équipe. Elle appelle les témoins et retranscrit leur témoignage. Elle explique avoir deux cas par jour. Elle relate que certains sont sûrs d’avoir vu un vaisseau extraterrestre, pourtant beaucoup confondent avec quelque chose de rationnel. Le but du Geipan est de trouver l’explication. Par ailleurs, seul un petit pourcentage fait partie des cas inexpliqués. De plus, parmi ce pourcentage, beaucoup de dossier datent de plus de 10 ans et à cette époque, la technologie ne permettait pas de tout voir correctement. C’est grâce à l’avancée de cette dernière que certaines photos ont pu être démystifiées. Malgré tout, certains sont vraiment surprenants.

Le 5 novembre 1990, plus de 1000 personnes ont quelque chose dans le ciel. Un des témoins, George Casabonne explique être en voiture ce soir-là quand il a vu une sorte de gigantesque aéronef de couleur sombre passé devant lui. Il était en compagnie de son beau-frère et les deux hommes se sont arrêtés pour observer l’engin. Au même instant, celui-ci s’est stoppé juste au-dessus d’eux. George a tout de suite pensé à un vaisseau extraterrestre. Quelques secondes après, l’engin est parti rapidement. Par la suite, il a voulu comprendre ce qu’il avait vu. De plus, d’autres personnes ont vu cet engin étrange. A 800 km de là, Jean Gabriel, Gresle a été témoin du phénomène. Il était pilote à cette époque et relate qu’avec six autres personnes, ils ont vu une sorte d’immense poutre métallique avec des faisceaux lumineux. Pour lui aussi, c’était quelque chose d’extraterrestre. Quelques jours plus tard, les médias ont expliqué qu’il s’agissait de débris d’une fusée soviétique, mais cette explication n’a jamais convaincu nos deux témoins.

source

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.